Surveiller le trait de côte grâce aux drones

L’analyse du trait de côte par Drone, un enjeux stratégique pour les communes du littoral.

A l’approche des périodes de tempêtes et du creux de l’hiver, la question de l’analyse du trait de côte est très à la mode pour les communes de l’Atlantique.

Avec les grandes marées et les gros vents d’hiver, le trait de côte recule et les modifications du paysage s’en ressentent de plus en plus. Chaque année, la mer gagne du terrain et les plan de développement urbains en sont affectés.

Les communes et les communautés de communes doivent donc surveiller cela de prêt.

Une des techniques et de réaliser une photogrammétrie par Drone. La photogrammétrie consiste à la réalisation d’un modèle 3D à partir de prises de vues.

A partir du modèle photogrammétrique, on réalise des projections qui permettent entre autre de:

  • Réaliser des mesures précises : Couplés à des points au sol, les mesures sont précises à moins de 3 cm, ce qui permet de refaire les calculs à chaque nouvelle saison pour remarquer l’évolution de ces mesures.
  • Réaliser des calculs de cubatures. La photogrammétrie permet de réaliser des calculs de cubature, et donc de remarquer les évolutions de volumes négatives sur les zones suspectées.
  • Réaliser des lignes de niveau : Rien d’incroyable, mais c’est l’un des outils précieux pour contrôler l’évolution négative ou positive d’un site.

Au delà des premières mesures, il faut ensuite déterminer à quel moment le drone doit passer : Chaque année, après des grosses tempêtes ou après des grands coefficients de marées.

Dans tous les cas, l’analyse de trait de côte par Drone est une prestation que Dronelis-Place propose pour de vous accompagner sur les questions techniques de votre commune.

Analyse Trait de côte de Villerville

Ci dessous l’analyse de trait de côte d’une commune dans le nord. Au delà de l’image vous pourrez naviguer sur les détails du modèle constitué. Ce modèle est issu d’une orthophotographie réalisée pour coller les éléments préexistants, et ainsi faire valoir l’évolution de la côte suite aux travaux réalisés 5 ans auparavant.

Share This